Rendez-vous avec la mort: Dix ans d'euthanasie légale en Belgique (Vie et société) par Etienne Montero Redondo

November 16, 2018

Rendez-vous avec la mort: Dix ans d'euthanasie légale en Belgique (Vie et société) par Etienne Montero Redondo

Titre de livre: Rendez-vous avec la mort: Dix ans d'euthanasie légale en Belgique (Vie et société)

Auteur: Etienne Montero Redondo

Broché: 137 pages

Date de sortie: June 26, 2015

Éditeur: Anthemis

Télécharger Lire En Ligne

Etienne Montero Redondo avec Rendez-vous avec la mort: Dix ans d'euthanasie légale en Belgique (Vie et société)

Rendez-vous avec la mort: Dix ans d'euthanasie légale en Belgique (Vie et société) par Etienne Montero Redondo a été vendu pour EUR 23,99 chaque copie. Le livre publié par Anthemis. Il contient 137 le nombre de pages. Inscrivez-vous maintenant pour accéder à des milliers de livres disponibles en téléchargement gratuit. L’inscription était gratuite.

Les publications consacrées à l’euthanasie sont nombreuses. Y a-t-il encore argument qui ne soit déjà connu ? À l’heure où le débat s’invite en France, au Québec et ailleurs, il est sans conteste éclairant de découvrir la réalité de l’euthanasie, telle qu’elle est pratiquée et vécue dans un pays où elle a été dépénalisée. Seuls trois pays au monde se sont engagés dans cette voie : les Pays-Bas, la Belgique et, récemment, le Luxembourg. Après dix années d’application de la loi sur l’euthanasie en Belgique (2002), le moment est venu de dresser un bilan critique. Peut-on soutenir que l’euthanasie est adéquatement balisée, sa pratique rigoureusement contrôlée et ses conditions légales parfaitement respectées ? Est-il vrai qu’aucun effet de « pente glissante » ne se manifeste en Belgique ? Peut-on parler sans fard du « modèle belge des soins palliatifs intégraux » au sens où, dans ce pays, l’euthanasie serait une composante intégrante des soins palliatifs ? Peut-on affirmer que la dépénalisation de l’euthanasie n’a nullement altéré la confiance dans les médecins ? L’objectif de cet ouvrage est de répondre à ces questions. Au-delà des préjugés, théories et sondages d’opinion, la parole est aux faits !